Menu Search

L’achat de médicaments sur Internet, un marché difficile et dangereux

Article publié le 12/08/2013 à 16:39

Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens a déposé plainte contre 11 sites Internet vendant des médicaments soupçonnés de n’avoir aucune autorisation. Le gouvernement donne quelques conseils pour trouver des sites légaux.

L’achat de médicaments sur Internet, un marché difficile et dangereux
Publicité

44 sites légaux en France

Depuis le 12 juillet dernier, les pharmaciens sont autorisés à commercialiser leurs médicaments hors ordonnance, soit environ 4 000 produits, sur un site Internet adossé à leur pharmacie.

Depuis cette autorisation, de plus en plus de sites de vente en ligne illégaux apparaissent. Sur ces sites, près des 2 tiers des médicaments vendus seraient des contrefaçons. Le Conseil national de l’ordre des pharmaciens a donc décidé de porter plainte.

Face aux dangers présentés par ces contrefaçons, le gouvernement rappelle sur son site que les 44 sites légaux en France sont répertoriés sur une liste disponible sur le site Internet du Conseil national de l’ordre des pharmaciens.

Le ministère de la Santé envisage également de mettre un logo infalsifiable et identique dans toute l’Union européenne sur tous les sites légaux.

Les patients français restent réticents à la vente en ligne.

En France, la vente de médicament en ligne est loin de faire l’unanimité. La plupart des patients se méfient grandement de ce mode d’achat. Aujourd’hui, beaucoup préfèrent se fier aux prescriptions de leur médecin ou aller consulter leur pharmacien pour les médicaments sans ordonnance que de les acheter sur Internet.

Pour les sites légaux, la drague du consommateur est loin d’être aisée, les différentes preuves de sécurité : photos de la pharmacie, autorisations de l’ARS, adresse et numéro de téléphone de la pharmacie ; ne suffisant pas à convaincre les patients.

Image : Flickr (Life Mental Health/CC-by)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité