Menu Search

Des décontractants musculaires interdits à la vente dans toute l’Europe

Article publié le 03/07/2013 à 16:55

Le 2 juillet, l’ANSM a annoncé que les décontractants musculaires comme le Myolastan et ses génériques allaient être retirés du marché, dans toute l’Europe, suite à des réactions graves et parfois mortelles.

Des décontractants musculaires interdits à la vente dans toute l’Europe
Publicité

Des réactions graves au Tétrazépam

Le Tétrazépam, utilisé dans les décontractants musculaires comme le Myolastan et tous ses génériques, serait dangereux pour la santé. Des réactions cutanées rares auraient en effet été observées et, en France, 11 personnes seraient décédées depuis la mise sur le marché du Tétrazépam.

Suite à ce constat, l’agence française du médicament a demandé à l’agence européenne du médicament (EMA) de réévaluer le « rapport bénéfice-risque de ce médicament et la suspension de son autorisation de mise sur le marché », comme le rappelle Le Parisien.

En France, le Tétrazépam est commercialisé depuis 1969, mais l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle qu’il y a d’autres solutions, parfois même non médicamenteuses.

Un retrait dans toute l’Europe

Avec l’accord de l’EMA, l’ANSM a donc décidé de retirer du marché le Myolastan et tous ses génériques dans tous les pays d’Europe. En France, cette mesure sera appliquée dès le 8 juillet prochain.

En ce qui concerne la Belgique, la décision est reportée au 1er septembre afin de « laisser le temps aux professionnels et aux patients de s’adapter » comme l’a précisé Ann Eeckhout, porte-parole de l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS).

L’ANSM précise qu’étant donné qu’en France « le Tétrazépam est utilisé sur de courtes périodes » les problèmes de sevrage devraient être limités, même s’ils ne peuvent « pas être exclus ».

Image :Flickr (Daniel Stockma/CC-by-sa)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie est en période de mutation avec la restructuration du réseau d'agences ou des plans de rigueur budgétaire pour faire des économies. La section Actualités vous informe de tous les événements importants des CPAM.

Publicité