Menu Search

L’hypertension au cœur de la journée mondiale de la Santé

Article publié le 08/04/2013 à 16:38

Le 7 avril dernier, à l’occasion de la journée mondiale de la Santé, l’OMS a focalisé son action sur l’hypertension artérielle qui serait en moyenne responsable de 9,4 millions de morts par an.

L’hypertension au cœur de la journée mondiale de la Santé
Publicité

L’hypertension artérielle concerne 1 adulte sur 3

La journée mondiale de la santé qui s’est déroulée le 7 avril dernier avait pour sujet l’hypertension artérielle ; un trouble pouvant être facteur d’infarctus, d’accidents vasculaires cérébraux et d’insuffisance rénale et pouvant également provoquer la cécité, des anomalies du rythme cardiaque ou encore une défaillance cardiaque.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le monde, plus d’un adulte sur 3 souffrirait d’hypertension à partir de 25 ans, soit environ 1 milliard de personnes. L’organisation ajoute que cette pathologie serait aussi responsable de 9,4 millions de morts par an en moyenne.

En Afrique, 46 % des adultes sont concernés tandis que le taux le plus faible de la population souffrant de ce trouble est enregistré aux États-Unis où 35 % des adultes en souffrent.

L’OMS appelle à la vigilance

Pour lutter contre l’hypertension, l’OMS recommande de mesurer sa tension artérielle régulièrement, et de consulter un médecin si celle-ci semble élevée pour pouvoir agir rapidement.

Comme pour la majorité des troubles et maladies, un dépistage précoce permet une prise en charge et un traitement plus efficace. « Dépister l’hypertension assez tôt et diminuer les risques cardiaques, coûte bien moins cher que la chirurgie cardiaque, la dialyse ou les soins de l’AVC », précise le docteur Shanthi Mendis, ces interventions s’avérant parfois nécessaires dans le cas d’un dépistage tardif.

Pour prévenir l’hypertension, il existe certains conseils tout simples : consommer moins de sel, faire de l’exercice, éviter le tabac, éviter l’abus d’alcool et avoir un régime alimentaire équilibré.

À travers ses différents programmes de prévention, l’OMS souhaite diminuer de 25 % le nombre de décès prématurés liés à cette pathologie d’ici 2025.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité