Menu Search

L'infertilité masculine en étude à Toulouse

Article publié le 16/05/2013 à 16:18

Les travaux d'une équipe de chercheurs toulousains ont montré qu'il est possible de mieux comprendre l'infertilité masculine grâce à l'appareil d'imagerie TEP Scan. La ministre de la Santé a fourni 350 000 euros pour un essai clinique.

L'infertilité masculine en étude à Toulouse
Publicité

Production de spermatozoïdes : diminution de 32 % en 20 ans

À Toulouse, une équipe de chercheurs de médecine nucléaire de l'institut Claudius Régaud et les médecins de la reproduction du CHU de Toulouse ont prouvé qu'un appareil utilisé en cancérologie, le TEP Scan, pouvait être utile pour comprendre l'infertilité masculine.

En France, entre 1985 et 2005, la production de spermatozoïdes a diminué de 32 % sans que les scientifiques ne sachent réellement pourquoi. Les chercheurs ont décidé d'essayer de mieux comprendre ce phénomène.

Lorsque la technique d'imagerie TEP Scan est utilisée en cancérologie, un produit à base de glucose, le FDG, est injecté au patient. Cette substance va se fixer sur les cellules tumorales, mais les médecins ont aussi constaté que le produit se fixe également sur les cellules testiculaires saines.

Selon le docteur Lawrence Dierickx il pourrait donc « y avoir un lien entre fertilité et fixation du FDG ». Grâce aux images TEP Scan il serait donc possible de mieux diagnostiquer l'infertilité.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont d'abord observé les images par TEP Scan de plusieurs patients avant la chimiothérapie, puis ils les ont comparées avec l'analyse des données biologiques de leur sperme avant la chimiothérapie.

350 000 euros du gouvernement pour un essai clinique

Cette étude toulousaine a attiré l'attention de Marisol Touraine, ministre de la Santé, qui a décidé d'attribuer près de 350 000 euros pour le lancement d' un essai clinique.

Ce dernier devrait concerner 150 hommes stériles et devrait se dérouler avec l’équipe du docteur Eric Huyghe et du professeur Louis Bujan, dans le service de médecine nucléaire du professeur Frédéric Courbon.

Cette étude pourrait permettre, en plus d'aider au diagnostic de l'infertilité, de mieux guider les biopsies en cas de recours thérapeutique lors du désir d'enfant. Si cet essai clinique est concluant, il permettrait une grande avancée dans le domaine médical.

Crédits photo : La façade de l'institut Claudius Régaud (© unicancer)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

L'actualité des Caisses Primaire d'Assurance Maladie est relayée régulièrement sur AlloCPAM : mise à jour des lois, montant des remboursements de soins, centres CPAM qui changent d'adresse, événements locaux, etc.

Publicité