Menu Search

Le dépistage systématique du cancer du sein remis en cause

Article publié le 02/10/2012 à 16:50

La nouvelle campagne de dépistage du cancer du sein, baptisée « Octobre Rose » a été lancée au même moment où la polémique sur le risque de surdiagnostic a été relancée par l'association UFC-Que choisir.

Le dépistage systématique du cancer du sein remis en cause
Publicité

La campagne « Octobre Rose » a été lancée

La campagne de dépistage du cancer du sein a officiellement été lancée, comme tous les ans au mois d'octobre, par le ministère de la Santé et l'Institut national du cancer (INCa) avec un dispositif d'information et de communication prévu pour sensibiliser les femmes face au dépistage organisé.

Ce dernier a été mis en place en 2004 pour que les femmes de 50 à 74 ans profitent tous les 2 ans d'un dépistage pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie. Des animateurs et des journalistes ont été mobilisés et apparaitront dans un spot télévisé pour inviter les femmes à vérifier la date de leur dernière mammographie.«

 Octobre Rose » permet aux femmes de contacter Cancer Info pendant tout le mois d'octobre pour obtenir des réponses à leurs questions concernant le cancer du sein, sa prise en charge, les différents traitements et le dépistage.

Des risques de surdiagnostic

L'association UFC-Que Choisir a relancé le débat sur les dépistages organisés au moment du lancement de la campagne. Selon l'association, ces dépistages entraineraient un risque de surdiagnostic.

Le surdiagnostic est le principal risque du dépistage systématique. Il s'agit du dépistage d'une petite lésion cancéreuse qui n'aurait pas évolué en maladie. Le surdiagnostic peut entrainer des examens et des traitements inutiles et « lourds » comme l'ablation, la radiothérapie, ou la chimiothérapie.

Néanmoins, pour le moment, les autorités sanitaires françaises s'appuient sur des études étrangères qui montrent que le rapport bénéfice-risque est en faveur du dépistage. En effet, selon les dernières données disponibles, pour 1000 femmes dépistées tous les 2 ans, 7 à 9 décès sont évités.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

AlloCPAM relaye toutes les actualités des agences locales : déménagement, grève, fermeture, surcharge de dossier, etc. Toutes les modifications intervenant dans le calcul des remboursements sont également diffusée dans de fil.

Publicité