Menu Search

Le paracétamol en générique pourrait rapporter des millions d'euros

Article publié le 20/12/2013 à 15:47

En France, le paracétamol est la molécule la plus délivrée. Vendue sous forme de générique, elle pourrait permettre de réaliser des millions d’économies, d’où la décision de l’ANSM d’inscrire le paracétamol sur la liste des médicaments à délivrer sous forme de générique.

Le paracétamol en générique pourrait rapporter des millions d'euros
Publicité

Le paracétamol : molécule la plus vendue en France

Le paracétamol, vendu sous le nom de Doliprane par le laboratoire Sanofi, est la molécule la plus vendue en France. En 2012, 500 millions de boîtes de ce médicament ont été vendues dans le pays.

Le remboursement de cette molécule représentait 117 millions d’euros en 2012, soit une augmentation de 17,5 % par rapport 2011. L’année dernière le paracétamol était la molécule la plus remboursée en France

Pas de substitution du paracétamol par le générique

Dans toutes les pharmacies d’Europe, le paracétamol est substitué par son générique, excepté en France. Or, selon la Mutualité française, si le paracétamol faisait partie de la liste des molécules substituées par son générique, d’énormes économies auraient été réalisées en 2012.

L’ANSM se saisit du dossier

L’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a pris en compte les conseils de la Mutualité française et a lancé une procédure visant à inscrire le paracétamol parmi les molécules substituées par leurs génériques.

Dès 2014, les pharmacies françaises devront donc délivrer un médicament générique lorsque l’ordonnance mentionnera paracétamol, sauf si la mention « non substituable » figure sur l’ordonnance.

L’ANSM précise que, dans un premier temps, cette mesure ne concernera que « les formes sèches de 500 ou 1 000 mg » de paracétamol. Les autres médicaments comme les suppositoires pour enfants ne feront pas partie de cette mesure.

Des millions d’économies en prévision

Avec cette procédure, des millions d’économies devraient être réalisées. En effet, selon la Mutualité française l’élargissement de la liste des génériques devrait permettre de réaliser environ 400 millions d’euros d’économies.


(Crédit image : Wikimedia Commons - Mateus Hidalgo/CC-by-sa-2.5-br).

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Maintenez vous informé des informations récentes sur la CPAM grâce à notre fil d'actualités, celui ci relate les faits importants en lien avec les dispositifs qu'administre la Caisse Primaire d'Assurance Maladie.

Publicité