Menu Search

Le plafond de la CMU complémentaire sera relevé au 1er juillet

Article publié le 23/04/2013 à 11:08

Au 1er juillet 2013, le plafond de la CMU-C sera relevé de 8,75 %. Un demi-million de personnes supplémentaires pourront bénéficier du remboursement à 100 % de leurs soins médicaux.

Le plafond de la CMU complémentaire sera relevé au 1er juillet
Publicité

Les changements au 1er juillet 2013

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé vendredi, dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté, que l’accès à la Couverture Maladie Universelle complémentaire (CMU-C) sera élargi.

Le plafond de revenus en dessous duquel les personnes pourront bénéficier de cette aide sociale prenant en charge l’intégralité des frais médicaux sera relevé de 8,75 %.

Ce relèvement permettra donc à entre 400 000 et 500 000 personnes supplémentaires de toucher la CMU, soit environ 10 % de plus qu’aujourd’hui, selon le quotidien Les Échos. Le nouveau plafond en dessous duquel une personne pourra toucher la CMU sera donc de 719 euros par mois pour une personne seule et de 1 079 euros par mois pour un couple.

Le relèvement du plafond aura également pour conséquence d’augmenter le plafond de ressources pour l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Selon Les Échos, entre 100 000 et 200 000 assurés de plus pourront bénéficier de cette prise en charge d’une partie du coût d’une mutuelle.

Ces mesures coûteront 250 millions d’euros par an.

La CMU complémentaire

La CMU complémentaire (CMU-C) est une couverture santé complémentaire gratuite accordée sous conditions de ressources.

Pour en bénéficier, l’allocataire doit :

  • être en situation régulière ;
  • résider en France de façon stable depuis plus de trois mois ;
  • percevoir des revenus inférieurs à un certain plafond qui varie selon le nombre de personnes composant le foyer.

Le plafond est actuellement de 7 934 euros annuels pour une personne seule et de 11 902 euros annuels pour un couple.

La CMU-C donne droit au ticket modérateur sur les prestations médicales et les médicaments, au forfait journalier en cas d’hospitalisation, à la participation forfaitaire de 1 € pour tout acte médical, à la dispense de l’avance des frais (tiers payant) ainsi qu’à une aide financière pour l’électricité et le gaz.

Source image : Wikimedia (Pinpin/CC-by-sa)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie est un pilier important dans le dispositif social français, retrouvez dans les actualités : restructuration du réseau de santé, accès aux soins pour tous, grève des antennes, etc.

Publicité