Menu Search

Les laboratoires de biologie médicale se mettent en grève

Article publié le 29/10/2012 à 18:47

Dénonçant un PLFSS 2013 destructeur d'emploi, les biologistes médicaux ont décidé de protester par deux actions non préjudiciables pour les patients : une grève nationale des laboratoires pendant une semaine, et l'arrêt des télétransmissions des feuilles de soins.

Les laboratoires de biologie médicale se mettent en grève
Publicité

Une perte de 8000 emplois à court terme

Réduisant une nouvelle fois le budget de la biologie médicale, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) tel qu'il est prévu pour 2013 menace grandement la profession.

Réunis au sein d'une plate-forme d'exercice professionnel (PEP), les syndicats et organisations représentatives du secteur parlent d'une perte d'emploi de près de 8000 personnes à court terme.

Pour les professionnels, au-delà de l'aspect économique, ces chiffres impliquent des dommages sanitaires conséquents, entrainants « la fermeture de nombreux sites générant de nouvelles désertifications des soins et du diagnostic ».

« Ça fait six ans que la Sécurité sociale réduit les taux de remboursement de nos actes. Le budget de la biologie médicale a déjà été amputé de 600 millions ces dernières années, il l'a été de 150 millions en 2012. Et on nous annonce que le budget baissera encore de 500 millions d'ici à 2017 » explique le porte-parole du PEP Poitou-Charentes, dans les pages du quotidien régional « la Nouvelle République ».

« Nous ne réclamons pas une revalorisation de l'acte, nous voulons juste que l'enveloppe globale de la biologie médicale soit maintenue à hauteur de 4 milliards d'euros, c'est-à-dire son niveau actuel » précise-t-il.

Des actions de protestations sans impact sur les patients

Face à l'absence de réponse de la caisse nationale d'Assurance maladie (CNAMTS) et des pouvoirs publics, la profession a décidé d'agir sur deux fronts, le tout en impactant le moins possible les patients.

Dans un premier lieu, du 29 octobre au 4 novembre, les laboratoires arrêteront la télétransmission des feuilles de soins vers les caisses primaires d'assurance-maladie (CPAM).

Plus classique, la seconde action annoncée est la fermeture l'après-midi de tous les sites de biologie médicale de France, du 5 au 9 novembre.

Aujourd'hui, avec près de 4000 structures d'accueil, la biologie médicale réalise et participe à environ 70 % des diagnostics réalisés chaque année. Chaque jour, ce sont 500 000 patients qui sont pris en charge par ces laboratoires.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie est en période de mutation avec la restructuration du réseau d'agences ou des plans de rigueur budgétaire pour faire des économies. La section Actualités vous informe de tous les événements importants des CPAM.

Publicité