Menu Search

Prothèses : l'ANSM retire deux modèles Ceraver non-conformes

Article publié le 03/06/2013 à 13:02

Le 28 mai dernier, l'ANSM a annoncé le retrait du marché, et de tous les hôpitaux, des prothèses de hanche et du genou Ceraver, qui étaient non conformes. Les professionnels de santé doivent assurer un suivi à leurs patients.

Prothèses : l'ANSM retire deux modèles Ceraver non-conformes
Publicité

Des prothèses non conformes mais aucun risque sanitaire

Dans un article du 28 mai dernier, Le Parisien révélait que certaines prothèses de hanche commercialisées par le groupe Ceraver n'étaient pas certifiées CE, un label qui garantit que le produit en question a subi des tests et ne représente aucun danger.

Grâce à cette même enquête de l'autorité nationale de sécurité du médicament (ANSM), il a été découvert que ces prothèses avaient été posées à 650 patients minimum.

Une nouvelle enquête, datant du 17 mai et réalisée dans la société Ceraver à Roissy-en-France, a révélé que le groupe aurait aussi vendu des prothèses du genou non conformes à plusieurs hôpitaux français.

Le 28 mai l'ANSM a donc décidé de les retirer du marché et aussi « de tout lieu où elles se trouvent » comme elle l'explique dans un communiqué. Elle précise aussi qu'elle ne possède « aucun élément faisant suspecter un risque sanitaire ».

Un suivi individualisé pour les patients concernés

Les chirurgiens orthopédistes ayant réalisé une intervention avec ces produits non conformes ont reçu une lettre qui leur recommande de revoir tous les patients concernés pour les informer et évaluer leur état clinique et radiologique.

Comme le rappelle un article de France 3, l'ANSM conseille aussi un « suivi individualisé » qui consiste en une évaluation clinique et radiologique à 6 mois et 1 an, puis, s'il n'y a aucun problème, elle préconise « de revenir sur un suivi habituel des patients porteurs de ce type d'implants ».

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité