Menu Search

Santé : un mal-être étudiant ?

Article publié le 18/05/2011 à 18:18

D'après une étude pour la mutuelle étudiante d'Ile-de-France SMEREP, la santé morale des étudiants ne serait pas au beau fixe; Une sorte de dépression générale à laquelle s'ajouterait de nombreux comportements à risques.

Santé : un mal-être étudiant ?
Publicité

Les étudiants n'ont pas le moral

Menée auprès de 506 étudiants de touts bords (universités, classes préparatoires, IUT,...), l'enquête réalisée pour le compte de la mutuelle francilienne SMEREP, par l'institut Harris Interactive, dresse un bilan assez sombre de la santé étudiante.

Ainsi,  66 % des étudiants se sont déjà sentis stressés sur des périodes de plus de 15 jours consécutifs. Un stress pouvant se traduire pour 33  %d'entre  par des phases de déprime et pour 37% à des difficultés de sommeil. Beaucoup plus grave près d'un étudiant sur 6 aurait déjà pensé au suicide durant l'année.

Des comportements à risque

Alcool sexe et tabac semblent être les meilleurs échappatoires à cette situation. Des comportements pourtant risqués quand ils se font dans la démesure et sans contrôle. Ainsi, 28 % des personnes interrogées n'utilisent jamais de préservatif lors de rapports sexuels, induisant, entre autre, le recours à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), déjà utilisé par 6 % des étudiantes. Côté tabac et alcool le constat est moins affligeant, 24 % se disent fumeurs occasionnels ou réguliers et 18 % boivent régulièrement (au moins une fois par semaine).

On pourrait se demander alors, mais que font les médecins ? Ils ne sont tout bonnement pas consulté.

Un problème financier

En effet, plus de la  moitié des sondés (53 % ) ne consultent jamais ou rarement leur médecins traitant.  24 % n'ayant consulté aucun professionnel de santé au cours des 6 derniers mois. Parmi ces derniers, 24 % ne l'ont pas fait par manque de moyens financiers. De même, 13 % n'ont pas de mutuelle complémentaire santé, dont 49 % pour raisons financières.

Hors aspect médical, 77 % des étudiants avoueraient être en proie à des difficultés financières. En conclusion, l'argent ne fait peut-être pas le bonheur mais il y contribue. Les dispositifs d'aides aux étudiants serraient-ils à revoir ?

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité