Menu Search

SIDA : le test de dépistage gratuit aux USA ne rassure pas la France

Article publié le 03/08/2012 à 14:04

Suite à l'annonce de la mise en ventre libre, dans quelques semaines, aux États-Unis, d'un test de dépistage du virus du sida sans contrôle médical, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a appelé à la prudence.

SIDA : le test de dépistage gratuit aux USA ne rassure pas la France
Publicité

Des tests de dépistage en vente libre

L'agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé, début juillet et pour la première fois, la vente libre d'un test de dépistage du virus du sida (VIH) sans aucune supervision médicale.

Les personnes qui veulent savoir si elles sont infectées par le VIH pourront le faire grâce à un échantillon de salive prélevé sur les gencives à l'aide d'un tampon et placé ensuite dans un récipient. Le résultat sera lisible 20 à 40 minutes après.

Aux États-Unis, le nombre de personnes infectées par le virus chaque année est de 50 000 et selon les autorités américaines, qui ont validé cette autorisation de mise sur le marché, un test régulier et simple d'utilisation est le moyen le plus efficace pour freiner le nombre des nouvelles infections.

Un essai clinique a montré que le test pouvait permettre de détecter une infection dans 92 % des cas, autrement dit, un peu en dessous du taux recommander par la FDA qui est de 95 %.

Le ministère de la santé inquiet

Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, « il faut être prudent » estimant que « cela pouvait être un choc d'apprendre sa séropositivité seul chez soi ».

Le ministère a soumis la question pour avis au Comité consultatif national d'éthique et au Conseil national du sida et a indiqué qu'une décision devrait être prise dans quelques mois. Marisol Touraine a aussi indiqué sa volonté d'accompagner les malades.

Un sondage a été réalisé sur ces « autotests », parmi les 106 participants, 58 % étaient pour leur commercialisation en France pour l'aspect pratique et 57 % estimait que la commercialisation de ces derniers pourrait avoir un impact positif sur l'épidémie.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité