Menu Search

Traitement de l’hyperactivité : le Ritaline sous surveillance

Article publié le 22/07/2013 à 16:07

Dans un rapport, l’ANSM constate que même si l’utilisation du Ritaline progresse, elle reste maîtrisée. Ce médicament est prescrit chez les enfants de plus de 6 ans souffrant d’hyperactivité. L’agence recommande de continuer à surveiller ce produit.

Traitement de l’hyperactivité : le Ritaline sous surveillance
Publicité

Un médicament contre l’hyperactivité des enfants

Le méthylphénidate, plus connu sous le nom de Ritaline, est prescrit pour lutter contre l’hyperactivité des enfants de plus de 6 ans.

Même si l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) estime qu’en France, la prescription de ce médicament reste limitée par rapport à d’autres pays européens ou à l’Amérique du Nord, elle recommande une surveillance renforcée.

Dans son rapport, publié en ligne le 17 juillet dernier, l’ANSM note en effet une progression en France. Entre 2005 et 2011, le nombre de consommateurs aurait augmenté de 71 % pour atteindre les 42 023.

L’agence met à disposition des parents des brochures informatives et demande aux professionnels de santé d’administrer ce médicament en suivant les modalités de prescription.

Les consommateurs doivent aussi faire l’objet d’un suivi et subir une prise régulière de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque, du poids et de la taille.

De nombreux effets indésirables

Étant donné les nombreux effets indésirables, l’ANSM rappelle que seuls les hôpitaux et les spécialistes peuvent prescrire du Ritaline, or, le rapport montre que 10 % des prescriptions sont faites par des médecins généralistes.

Cette molécule pourrait en effet être responsable de l’agressivité, l’anxiété, la dépression, l’anorexie, ou encore d’un retard de croissance.  D'après le rapport, certains jeunes utiliseraient même ce médicament pour améliorer leur performance intellectuelle.

Image : Flickr (sizumaru/CC-by-nd)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie est en période de mutation avec la restructuration du réseau d'agences ou des plans de rigueur budgétaire pour faire des économies. La section Actualités vous informe de tous les événements importants des CPAM.

Publicité