Menu Search

Un pharmacien picto-charentais épinglé par la CPAM

Article publié le 04/03/2011 à 16:36

Un pharmacien de Charente-Maritime (17) accusé d'avoir escroqué l'Assurance maladie, s'est vu infligé par le conseil régional de l'ordre des pharmaciens de Poitou-Charentes, une "interdiction permanente du droit de servir des prestations aux assurés sociaux".

Un pharmacien picto-charentais épinglé par la CPAM
Publicité

Une surcharge anormale des feuille de soins

Contrôlé entre 2008 et 2009, le pharmacien modifiait les feuille de soins, soit en augmentant la posologie, soit en a ajoutant d'autre médicaments. Pour la CPAM de Charente-maritime, "il est possible qu'elle perdure depuis une longue période" la fraude s'élève ainsi à 5734,29 euros. Les médicaments "ajoutés",  allant de 111 euros à 820 euros la boîte.

Pour le Conseil de l'ordre des pharmaciens, ce cas "extrêmement rare" est en "contradiction radicale avec les devoirs et les obligations des pharmaciens". Le pharmacien mis en cause n'apportant "aucun élément qui pourrait les expliquer autrement que par le simple souci d'escroquer l'assurance-maladie".

Désormais, le professionnel devra se passer d'officine et ne pourra exercer son métier que dans des laboratoires.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

L'actualité des Caisses Primaire d'Assurance Maladie est relayée régulièrement sur AlloCPAM : mise à jour des lois, montant des remboursements de soins, centres CPAM qui changent d'adresse, événements locaux, etc.

Publicité