Menu Search

Une semaine pour mobiliser sur le don de moelle osseuse

Article publié le 26/03/2013 à 15:17

À l’occasion de la 8e semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne de mobilisation visant en particulier les étudiants dans le domaine de la santé.

Une semaine pour mobiliser sur le don de moelle osseuse
Publicité

Cette année, la campagne de mobilisation pour le don de moelle osseuse s’adresse surtout aux étudiants du domaine de la santé. Ainsi, des espaces d’informations seront mis en place sur les campus de mardi à jeudi pour sensibiliser les étudiants.

« Il s’agit d’un don engageant et nous pensons que les étudiants en santé seront de bons relais pour ce message », explique Emmanuelle Prada-Bordenave, directrice générale de l’Agence de la biomédecine.

Un objectif de 240 000 donneurs.

Comme l’an passé, l’Agence de la biomédecine espère recruter 18 000 nouveaux donneurs afin d’atteindre en 2015 un total de 240 000 personnes inscrites dans le registre national des donneurs de moelle osseuse.

Le cap des 200 000 donneurs a été franchi en septembre dernier. Mais l’Agence de la biomédecine veut anticiper l’augmentation des radiations du registre dans les années à venir. En effet, les radiations, pour raisons de santé ou limite d’âge, sont amenées à passer de 3 000 par an actuellement à 4 à 5 000 par an dans les années qui viennent, selon Mme Prada-Bordenave.

Le don de moelle osseuse

Sur les 1 769 greffes réalisées en 2011, 42 % étaient réalisées grâce à des donneurs de la famille du patient. Un chiffre encore élevé, mais qui tend à diminuer à mesure que diminue la taille des fratries. La compatibilité tissulaire entre deux individus non-parents est extrêmement faible, c’est pourquoi l’Agence de la biomédecine a besoin de davantage de donneurs.

Pour augmenter les chances des malades, les registres sont interconnectés au niveau mondial. Cela a par exemple permis rien qu’en 2011 à 643 patients français d’être greffés avec de la moelle osseuse issue de donneurs étrangers. De même, 108 donneurs français ont été prélevés pour venir en aide à des patients étrangers.

« Le don de moelle osseuse est important, car il permet à 2 000 malades qui en ont besoin chaque année d’avoir un espoir supplémentaire d’être guéris d’une maladie hématologique mortelle, comme une leucémie ou un lymphome » résume Mme Prada-Bordenave.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Maintenez vous informé des informations récentes sur la CPAM grâce à notre fil d'actualités, celui ci relate les faits importants en lien avec les dispositifs qu'administre la Caisse Primaire d'Assurance Maladie.

Publicité