Menu Search

Comment faire en cas de perte ou vol de sa carte vitale ?

En cas de perte ou vol de sa carte vitale, il faut prévenir au plus tôt sa caisse d'Assurance Maladie par courrier ou par Internet sur son son compte personnel "Ameli" (site de l'Assurance Maladie). La CPAM envoie ensuite un formulaire de demande d'une nouvelle carte.

CPAM

Carte Vitale

Publicité

Si vous avez perdu ou que vous vous êtes fait volé votre carte vitale, la démarche est la même. Vous devez le déclarer au plus tôt à votre caisse d'Assurance Maladie. Deus solutions sont possible soit vous déclarez cette perte ou vol en vous connectant sur votre compte Internet de l'Assurance Maladie, soit vous envoyez une déclaration sur l'honneur de perte ou de vol via courrier à votre caisse. Différents modèles sont accessibles sur Internet.

Quelles démarches effectuer pour obtenir une nouvelle carte ?

Dès qu'elle reçoit votre déclaration, la CPAM fait opposition à votre carte volée ou perdue et vous envoie un formulaire de demande de nouvelle carte. Vous n'avez plus qu'à remplir ce formulaire, le remplir, et le retourner à votre CPAM. Votre nouvelle carte vous est fournie dans les trois semaines suivant la réception de votre demande.

Que faire en attendant votre nouvelle carte ?

Certains professionnels de santé peuvent vous demander de justifier vos droits en l'absence de Carte vitale. Dans ce cas, il vous suffit de présenter une attestation de droits. Cette attestation  peut vous être fournit e n vous rendant dans votre CPAM (par les guichets automatiques ou via un agent CPAM), par Internet via votre compte personnel, par téléphone au 36 46.

Comment être remboursé ?

Si vous consultez un professionnel de santé durant l'attente de votre nouvelle carte, il vous remets alors une feuille de soins papier classique, que vous devez retourner à votre CPAM au plus vite.

À propos de la FAQ

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

AlloCPAM rajoute régulièrement des questions afin de vous donner des réponses satisfaisantes à vos recherches sur les dispositifs de remboursement de la CPAM