Menu Search

La revue de presse du mois de mars 2014

Article publié le 03/04/2014 à 15:25

Au mois de mars, les Français s’attendent à une hausse des coûts de santé, tandis que les organismes publics et hautes autorités dénoncent une surconsommation des médicaments voire une mauvaise utilisation de ces produits. Aux USA, l’ObamaCare a séduit plus de 5 millions de citoyens.

La revue de presse du mois de mars 2014
Publicité

Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte a commandé une enquête à l’institut Ipsos sur les attentes des Français par rapport au système de santé. Publiée le 4 mars, l’étude « Système de santé : les maux et remèdes plébiscités » témoigne d’un certain engouement pour le développement de l’e-santé, tandis que beaucoup se disent prêts à payer plus leur mutuelle ou à recourir à une sur-complémentaire.

Dans deux notes publiées le 5 mars, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) revient sur l’usage des médicaments et leur prix. Pour le CGSP, les Français consomment beaucoup de médicaments, trop même. L’organisme dénonce ainsi « des usages parfois non pertinents qui ont des impacts néfastes sur la santé des populations, la biodiversité et sur les finances publiques ».

Pour rester dans le médicament, le 14 mars, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a octroyé une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) pour l’utilisation du Baclofène dans les traitements contre l’alcoolisme. À la base, le Bacoflène est un décontractant musculaire dont l’usage a été détourné par certains professionnels. Cette autorisation permet aux médecins de prescrire le médicament de manière légale et sécuriser dans le traitement de la dépendance à l’alcool, mais sous certaines conditions et dans un protocole précis.

Outre-Atlantique, les Américains avaient jusqu’au 31 mars pour souscrire à une assurance-santé privée ou publique. Cette adhésion est obligatoire. À compter du 1er avril, les non-inscrits s’exposent à des pénalités financières. Au 1er octobre 2013, plus de 50 millions d’Américains n’étaient pas assurés. Au 31 mars, « plus de cinq millions d’Américains ont bénéficié d’une souscription sans surcoût à l’Obamacare – système d’assurance-santé universelle » précise le quotidien La Croix dans son édition du 1er avril.

Image : Presiden Obama in the White House (Flickr - U. S. Embassy Jakarta, Indonesia/ CC-by-nd-2.0)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

L'actualité des Caisses Primaire d'Assurance Maladie est relayée régulièrement sur AlloCPAM : mise à jour des lois, montant des remboursements de soins, centres CPAM qui changent d'adresse, événements locaux, etc.

Publicité