Menu Search

Les médicaments à vignette bleue moins remboursés

Article publié le 02/05/2011 à 19:41

Annoncée depuis plusieurs mois par la Sécurité sociale la baisse des taux de remboursement est désormais effective. Sont concernés les médicaments à SMR moyen, les médicaments et préparations homéopathiques, ainsi que les dispositifs médicaux.

Les médicaments à vignette bleue moins remboursés
Publicité

Les médicaments "communs" remboursés à 30 %

Dès ce lundi 02 mai, les médicaments à vignette bleue, c'est à dire présentant un intérêt thérapeutique ou service médical rendu (SMR) moyen, ne sont plus remboursés qu'à 30 % par l'Assurance maladie, contre 35 % auparavant. Il s'agit grosso modo, des médicaments les plus communs, anti-inflammatoires, et génériques.

D'après la Haute autorité de santé (HAS) classant ces médicaments en fonction de leur SMR, plus d'un milliers de médicaments seraient ainsi concernés.

Les "dispositifs médicaux à usage individuel" ainsi que d'autres produits de santé figurant sur une liste défini par le conseil d'État, sont également moins remboursés, entre 50 et 60 %, contre 60 à 70 % précédemment. Enfin, les médicaments et préparations homéopathiques passent d'une prise en charge de 30 à 40 % à un remboursement de l'orde de 25 à 30 %.

Un budget resserré

Cette décision entre dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), elle vise à réduire le déficit budgétaire de la Sécurité sociale, le fameux "trou de la Sécu".

En décembre et février dernier, la commission de règlementation du conseil de la caisse nationale de l'Assurance maladie (CNAM) suivie du conseil de l'union nationale des caisses d'Assurance maladie (UNCAM) avaient pourtant émis un avis négatif sur cette baisse, dénonçant une approche "visant à générer des économies à court terme en augmentant [...] le reste à charge des patients, souvent les plus fragiles, et en transférant la charge de financement sur les organismes de protection complémentaire".

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité