Menu Search

Médicaments : une absence de progrès thérapeutique en 2013 ?

Article publié le 06/02/2014 à 17:11

Comme à chaque fin d’année, la revue Prescrire établit son palmarès des médicaments. Celui de 2013 révèle une absence de progrès thérapeutique. De fait, seul un vaccin a été cité dans le palmarès de 2013.

Médicaments : une absence de progrès thérapeutique en 2013 ?
Publicité

Le palmarès Prescrire : une synthèse sur l’année

Tous les mois, la revue Prescrire analyse et compare les nouveaux médicaments sur le marché. En fin d’année une synthèse des données mensuelles est effectuée et le palmarès des médicaments est établi.

La revue explique que ce palmarès a pour but de « récompenser les firmes pharmaceutiques ayant commercialisé des médicaments qui représentent un progrès tangible pour les patients ».

Ce classement prévoit plusieurs degrés de récompense :

  • la « Pilule d’or » pour les médicaments représentant un progrès thérapeutique décisif dans un domaine où les professionnels de santé étaient démunis.
  • le « Tableau d’honneur » consacré aux médicaments qui améliorent les données thérapeutiques déjà existantes.

Un palmarès 2013 plutôt négatif

Le palmarès 2013 de la revue ne décerne aucune « Pilule d’or », comme pour les 3 années précédentes. Aucun nouveau médicament n’est inscrit au « Tableau d’honneur » non plus.

Seul un vaccin a retenu l’attention de la revue. Nimenrix, administré en cas de voyage en zone d’épidémie aux enfants entre 1 et 2 ans pour lutter contre les méningocoques A, C, W135 et Y, aurait contribué à améliorer la prévention chez les nourrissons.

Une liste de 68 médicaments « plus dangereux qu’utiles » a également été publiée par Prescrire dans son numéro de février. Cette liste classe les différents traitements par pathologie. La revue cite par exemple la dompéridone, suspecté d'être un facteur de morts subites et l’éphédrine, utilisée pour soigner un rhume, qui pourrait causer des troubles cardiovasculaires graves.

La revue Prescrire

La revue Prescrire est éditée par l’Association Mieux Prescrire (AMP) dans le but de fournir aux patients des soins de qualité.

L’association est principalement composée de professionnels de santé et est entièrement financée par les abonnés. Cette indépendance financière garantit aussi une indépendance vis-à-vis des firmes et des pouvoirs publics.

(Image : Flickr - erix! / CC-by-2.0)

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

Les prestations de soutien pour la santé que gère la Caisse Primaire d'Assurance Maladie subit des modifications régulièrement, AlloCPAM se donne pour objectif de vous tenir informé de ces évolutions via son flux d'actualités.

Publicité