Menu Search

Lutte contre l’obésité : trop de chirurgie pour l’Assurance-maladie

Article publié le 26/02/2013 à 18:58

Selon l’assurance-maladie, près de 30 000 Français auraient eu recours à des interventions chirurgicales en 2011 pour vaincre leur obésité. Un chiffre beaucoup trop élevé pour la Cnam qui dénonce des interventions lourdes, trop risquées et pas toujours nécessaires.

Lutte contre l’obésité : trop de chirurgie pour l’Assurance-maladie
Publicité

La chirurgie contre l’obésité de plus en plus utilisée

Entre 2006 et 2011, le nombre de recours à la chirurgie bariatrique a presque doublé selon une étude de la caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam). Ainsi en 2011 près de 30 000 Français auraient eu recours à ce type de chirurgie pour vaincre leur obésité.

Un bilan des plus inquiétantes pour l’assurance-maladie aux vues de la nature des opérations pratiquées. Auparavant, la pose d’un anneau gastrique représentait la majorité. Désormais de nouvelles techniques, plus lourdes et plus risquées pointent au palmarès des interventions.

Selon la Cnam, aujourd’hui les réductions de l’estomac et autres dérivations de l’intestin sont légion, représentant près de 3/4 des interventions bariatriques.

Un plan de lutte national

Face à la montée en flèche de ces pratiques, l’assurance-maladie et la Haute Autorité de Santé (HAS) tiennent à rappeler toute l’importance de la diététique et d’une bonne hygiène de vie en première intention. Certes, l’intervention chirurgicale est possible, mais elle ne doit être qu’un dernier recours.

Le plan national de lutte contre l’obésité 2010-2013 va dans ce sens, privilégiant l’action comportementale à l’intervention chirurgicale. Dans beaucoup de cas, l’intervention n’est pas nécessaire. Pour la Cnam, 30 % des interventions pratiquées sur des hommes et 20 % sur des femmes ne seraient ainsi, pas justifiées médicalement.

Les autorités insistent également sur la dangerosité de l’acte. Loin d’être anodines, ces interventions peuvent certes très bien fonctionner, mais restent soumises à de lourds suivis, nécessitant parfois un traitement post-opératoire à vie pour le patient.

À propos des actualités

AlloCPAM est un portail indépendant de la CPAM.

La section 'Actualités' donne aux assurés les éléments qui permettent de comprend comment la loi évolue et pourquoi elle a un impact sur leur couverture santé. Retrouvez aussi les initiatives visant à promouvoir les aides de la CPAM.

Publicité